• Chroniques

    La jeune fille et la nuit – Guillaume Musso

    De temps en temps, j’aime lire un Musso. Nous sommes toujours pris dans l’intrigue dès les premières pages, la lecture est fluide et le suspens toujours présent. Néanmoins, lire ponctuellement un roman de cet auteur me suffit car je retrouve beaucoup de similitudes d’une histoire à l’autre : l’intrigue se tient très souvent aux Etats-Unis voire à New-York où un homme et une femme, l’un français, l’autre étranger, se rencontrent et tombent amoureux. En parallèle, ils doivent résoudre un mystère et bien souvent vivre des drames auxquels ils ne sont pas préparés. Une recette efficace certes, mais qui peut parfois lasser. D’ailleurs, ma lecture d’Un appartement à Paris m’avait plutôt déçue.…

  • Chroniques

    La Ballade de l’enfant gris – Baptiste Beaulieu

    Cet ouvrage ne faisait pas partie de ma liste de lectures, il m’a été conseillé par Amazon au vu de mes précédents achats (le marketing aura ma peau !). A lire la 4e de couverture, j’étais désireuse d’en découvrir davantage et étais persuadée qu’il s’agirait d’un témoignage du quotidien de Baptiste Beaulieu. Je peux vous dire que j’étais bien loin de la vérité ! Je m’étais sans doute imaginé trop précisément la lecture mais j’en ressors très mitigée et c’est bien dommage ! Je pense que la plume de l’auteur parfois très détaillée, la multitude de personnages qui n’ont pas toujours une grande valeur ajoutée et l’alternance entre deux temporalités dans le texte…

  • Chroniques

    La tatoueur d’Auschwitz – Heather Morris

    Vous ne le savez peut-être pas encore, mais je suis une passionnée de lectures autour de la Seconde Guerre Mondiale, et particulièrement toutes celles qui touchent à la déportation. J’ai l’impression de ne jamais lire assez sur le sujet ! C’est une manière pour moi d’être sensibilisée à la barbarie qui a eu lieu dans les camps durant des années, et de ne pas oublier, même à mon petit niveau. Je lis donc régulièrement des ouvrages à ce sujet, mais depuis janvier, c’était la panne sèche et il était temps d’y remédier ! J’ai découvert le Tatoueur d’Auschwitz sur Instagram, grâce au compte de Boulimique Littéraire qui en parlait à plusieurs reprises…

  • Chroniques

    La tresse – Laëtitia Colombani

    J’ai tant entendu parler de ce roman, et lu tant d’avis positifs à son propos que j’étais curieuse de le découvrir moi aussi. Pourtant, ça n’est pas forcément un livre vers lequel je me serai tournée spontanément, mais il me semblait important de me faire mon propre avis et d’en savoir plus. Je suis donc partie à la découverte de La Tresse de Laëtitia Colombani, et je n’ai pas du tout été déçue !     Venons-en au récit ! La tresse est un roman qui se lit vite, et que l’on peut facilement dévorer d’une seule traite. Les chapitres et les phrases sont courtes, à la manière d’une pièce de…

  • Chroniques

    L’ile des oubliés – Victoria Hislop

    Ce livre est indéniablement mon coup de cœur de l’été !   Il m’a été conseillé par des collègues il y a quelques mois, qui tous deux avaient été complètement conquis. Je m’attendais donc à apprécier cette lecture mais pas à ce point ! J’ai été littéralement happée du début à la fin et refermer le livre à la dernière page a été un supplice, je ne voulais plus quitter la Crète ni ses personnages emblématiques ! Tour à tour j’ai été émue, sidérée, parfois fâchée et je me suis sentie complètement impliquée dans ce récit, comme si je vivais aux côtés de la famille Petrakis (pourtant je vous l’assure, je suis bien…

  • Dans ma PAL

    Dans ma PAL d’août il y a…

    Bien souvent, on a plus de temps pour dévorer de belles lectures au mois d’août, et on peut parfois les combiner avec une piscine à proximité… le rêve ! Qu’à cela ne tienne, pour moi cette année, c’est boulot ! Alors, pour ne pas changer le petit train-train, je profite des transports pour avancer sur mes lectures, et aussi des soirées un peu plus longues pour les poursuivre une fois rentrée à la maison (car oui, bosser au mois d’août a tout de même des avantages, le rythme est moins soutenu !). Comme j’ai un peu plus de temps, j’ai davantage réfléchi aux lectures à mettre en haut de ma pile ce mois-ci…